Que « La Paz » soit avec vous…

Lundi 21 mai 2007 – La Paz – 12ºc – entre  3020m et 4000m.

Comme prévu, nous voilà bien arrivés à la capitale de la Bolivie !!!.. Ben, personne ne s’insurge… Rien ?! Nada !!…

Tu vois, ils suivent pas notre blog… J’en étais sûr !! Ben oui, si vous aviez suivi, vous sauriez que La Paz n’est pas la capitale de Bolivie… C’est Sucre. (cf article précédent).

Bon passons…

Sachez, pour votre gouverne que La Paz s’est develloppée dans une vallée, non loin du lac Titicaca. Son centre ville situé à 3 600m coupe, en quelque sorte, la ville entre les quartiers aisés situés à 3020m et les quartiers pauvres situés à 4 000m et qui ne cessent de se développer.

paz6.jpg

Une ville franchement énorme…

paz8.jpg

Autant vous dire que toutes les rues sont extrêmement pentues et que tous les touristes s’arrêtent aux carrefours pour reprendre leur souffle (mais pas nous, on n’est pas des touristes, on travaille lol !!).

paz10.jpg

Ici, pour avoir son permis, il faut être le roi du démarrage en côte (autrement dit, il y a très peu de femmes au volant… Arrête, on va encore se faire traîter de macho et se faire insulter par les chiennes de garde… De toute façon, on s’en fiche, personne nous lis et on ne l’a pas dit fort …   lol)

Notre ressenti sur cette ville ??

N’aimant pas forcément les grandes villes, nous avons été agréablement surpris par La Paz où il fait bon se ballader. C’est une ville…

paz3.jpg

… active et fourmillante…

paz2.jpg

… haute en couleurs (j’adoooore le fluo)…

paz9.jpg

… avec quelques belles places (ici Murillo)…

 paz4.jpg

… et d’anciens  bâtiments administratifs Boliviens…

Sinon deux autres faits majeurs durant notre semaine à La Paz :

-  C’est tout d’abord les retrouvailles avec Matmat et Virginie (un petit couple tout mimi rencontré en  Guyane). Accompagnés de 3 de leurs amis (petit clin d’oeil à Edouard, Anne So’ et Raaaaouuul l’espagnol) nous sommes allés dans une « peña » (bar diffusant de la musique folklorique). C’est avec un certain talent (d’après les Boliviennes bien sûr) que nous avons été initiés aux danses locales (carton jaune à Edouard qui s’est défilé au dernier moment alors que les Boliviennes nous invitaient à danser au centre du cercle… OUUUUUH). Une pure soirée… Ah ben, c’était carnaval !!! Vous risquez d’entendre de nouveau parler de ces « gais lurons »… Nos routes se recroiseront sans doute…

- Ensuite, nous avons eu LA GRANDE IDEE de nous installer dans un hôtel Israëlien !!! Ceux qui ont voyagé un peu en Amérique Latine devraient nous voir venir !!!

Pour les autres, c’est simple :

On n’a pas dormi pendant une semaine. Ils ne savent pas parler : ils hurlent (de préférence, en groupe, dans les couloirs et jusqu’à pas d’heure). Ils ne savent pas fermer une porte sans la claquer (sachant qu’ils se rendent visite de chambre en chambre toutes les nuits… C’est simple, un soir on s’est « amusé » à compter et entre minuit et 03h00, on s’est arrêté à 60 claquements de porte !!!). Ils ne disent jamais bonjour (on ne compte plus le nombre de vent qu’on s’est pris !!). Ils adorent jouer de la guitare à partir de minuit (avant c’est moins rigolo). En ce qui concerne la cuisine commune, la vaisselle : ils ne connaissent pas (on a dû « moulte » fois faire la leur pour pouvoir manger) et pour le frigo commun, ils n’hésitent pas à prendre ce qui ne leur appartient pas (disparu nos boissons, nos yaourts et notre mayonnaise -Imaginez la colère du Dricdric- !!!) …

Enfin bref, sans vouloir en rajouter (ce serait tellement simple)…  On leur adresse notre CARTON ROUGE du voyage. 

Ne vous méprenez pas, cela fait depuis nos débuts en Argentine que nous avons été confronté à ces comportements désagréables et franchement énervant à la longue. Certain pourrait trouver déplacé de notre part de généraliser mais désolé, au jour d’aujourd’hui, nous n’avons pas eu un seul contre-exemple (et on en rencontre tous les jours par groupe de 10).  Ceci étant dit… On ne perd pas espoir de faire de belles rencontres…

Sinon, désolé mais on doit y aller, un « biking » sur la célèbre route de la mort nous attend…

@+

Publié dans : - 1/ LE VOYAGE EN AMERIQUE LATINE | le 25 février, 2007 |Pas de Commentaires »

Biking: « bienvenido » sur la route la plus dangereuse de la planète…

 Vendredi 25 mai 2007 – Du Col de la Cumbre à Coroico – 7ºc – entre 4724m et 1200m.

Mesdames, messieurs,

Nous avons décidé de pimenter un peu notre voyage et de faire un peu de sport… si, si… Ça nous arrive des fois !! Ce coup-ci, c’est le biking… Mais pas n’importe où, non messieurs, dames… Nous, c’est la « Carretera de la Muerte » (comprenez, Route de la Mort). Imaginez un chemin de 3 mètres de large recouvert de fins graviers, sans barrière de sécurité. D’un côté, un ravin de 1 000 mètres donnant sur la forêt vierge et de l’autre, une paroi abrupte de chez abrupte.  

site.jpg

Serre à droite, boudiou !!!…

L’année la plus meurtrière fut celle  de 1983 où 320 personnes ont trouvé la mort dont 100 lors du plus terrible accident de la route de l’histoire Bolivienne. Depuis deux ans, une route parallèle a été ouverte, ce qui a considérablement désengorgé cette route et permis la mise en place de cette activité « biking ».

busnat.jpg

63 personnes y ont perdu la vie en 2006…

Bon après ces quelques données rassurantes, récoltées par notre guide,  nous arrivons au sommet de la Cumbre dans les Andes Boliviennes à 4724m (quasiment la hauteur du Mont Blanc qui culmine lui à… à ??? 4808m bande d’ignares…)

 bus.jpg

C’est le moment de se préparer et de revêtir les maaaagnifiques combinaisons de compèt’ que l’agence nous a gentiment prêté (salaud!!!).

bogosse.jpg

On est bô comme des camions… Non pas camion lol vélos plutôt!!!

Ça y est, on a mis nos couches, ça caille… Bon ben, on va peut-être y aller, non ??? 

« Let’s vamos »… (blague bilingue préférée de notre chauffeur !!)

brume.jpg

Et c’est parti pour environ 70km de descente… Les premiers kilomètres se font sur le bitume dans une purée de pois épaisse et sous un vent qui vous fait regretter d’être en short et vous glace le visage. Mais à 40km/h (environ) ça reste grisant et agréable…

Lorsque la route se transforme en piste, c’est le début de la vraie « Carretera de la Muerte » et l’adrénaline monte aussi vite que la route descend, c’est-à-dire « à pic » !!!

route.jpg

A gauche c’est la « Route de la Mort » et à droite c’est le nouveau tronçon…

duo.jpg

Petite « pose » bien méritée  Lol

Petite anecdote en « roulant »: dans une portion lente et technique (c’est-à-dire super dangereuse pour des novices !), alors que nous passions un par un, et que notre guide nous filmait d’en bas (re-salaud), Cédric à décidé de se distinguer pour un éventuel prochain film d’action en éxécutant un soleil mémorable!!! On a les preuves sur film pour ceux qui veulent voir ça à notre retour. On hésite à envoyer la cassette à VidéoGag… on pense qu’il y a moyen de se faire 500 francs à coup sûr!!!

ced.jpg

Un peu poussiéreux mais même pas mal !!! A 2 ou 3 croûtes près…

Et puis, alors que nos uniques paires de chaussure de voyage commençaient enfin à sécher, notre charmant guide (re-re-salaud) nous à délicatement obligé à passer (dans le dernier kilomètre!!) par un cours d’eau à fond les pédales pour éviter la noyade…

yanneau.jpg

Au moins elles seront propres tes pompes mon Yannou…

Après 70km de pure bonheur et plus de 3500m de dénivelé nous arrivons à Coroico pour prendre une bonne douche et nous restaurer. On est bien sûr fatigué mais cette journée restera quoi qu’il advienne une expérience unique !!!

A vous les studios…

Publié dans : - 1/ LE VOYAGE EN AMERIQUE LATINE | le 25 février, 2007 |Pas de Commentaires »

Balade des les ruines de Tiwanaku…

Samedi 26 mai 2007 – Tiwanaku – 15ºC – 4 000m

Après le biking et les légères courbatures occasionnées, nous préférons faire les touristes  en allant visiter en bus les ruines de Tiwanaku, situées à 70 km de La Paz. Il faut savoir que la culture Tiwanaku fut la civilisation la plus longue de l’histoire après celle des Egyptiens. On parle toujours des Incas (ouiii, les Incas par-ci, les Incas par-là… Tout ça !!!) alors que ce peuple n’a régné « que » 2 siècles (du 12ème au 14ème) tandis que les Tiwanakus, eux, ont vécu 35 siècles (de – 2000 avant Jean-Claude à 1 500 après J-C). Certaines recherches tendraient même a prouver que cette civilisation remonterait juqu’à 15 000 ans avant J-C !!  Hé hop, encore une nouvelle chose d’apprise grâce à Images & Nations, votre blog culturel préféré lol (…non de rien, ça nous plaisir !!).

La balade a commencé par un musée (youkoulélé) où des gardiens sont payés pour nous empêcher de prendre des photos. C’est bien mal nous connaître et c’est parti pour une partie de cache-cache et une bonne tranche de rigolade… Dricdric dans le rôle du Guetteur et Yannou en Paparazzi. Imaginez la tête du gardien quand notre flash illumine toute la pièce et qu’il reviens comme un fou vers notre groupe, l’oeil mauvais, sans pouvoir déterminer le coupable… La technique de sioux, c’est d’avoir l’appareil allumé autour du cou,  de le lacher après le flash et tel Lucky Luke, de rengainer les mains dans les poches plus vite que son ombre. Franchement, on a obtenu que 3 piètres photos mais qu’est ce qu’on a ri…

 ti7.jpg

Hold-up photographique – pièce à conviction nº1…lol 

Ensuite, notre « Magic » guide (on vous en reparlera plus tard) nous amène dans les ruines à proprement dit. Et c’est un défilé de cailloux qui s’ouvre à nous… Plus sérieusement, c’est un site archéologique bien actif où il reste encore beaucoup de choses à déblayer. Spéciale dédicace à nos amis espagnol qui ont un peu saccagé le site en utilisant les pierres des temples pour construire une  »vilaine » église catholique dans le village.   

Mais ce qui est mis à jour est tout de même impressionnant quand on se représente les temples que ça a dû être et l’époque à laquelle ils ont été construit sans nos moyens modernes. Notamment des systèmes d’irriguations très complexes et performants.

Ils nous ont laissé un héritage de leur culture… 

ti6.jpg

Le monolithe de la porte du soleil…

ti5.jpg

Ce monolithe représente le cycle solaire annuel sur lequel ils se basaient pour les récoltes annuelles. (bon, c’est leur calendrier quoi !!!)

Nous apprenons que dans cette société solaire les castes étaient formées non pas par naissance mais par le degré d’intelligence de chacun et qu’une parité homme/femme existait. Les morts étaient momifiés en position foetale afin de pouvoir retransmettre leur savoir aux générations futures.

La visite se poursuit…

ti1.jpg

En avant plan, le temple Sumisubterraneo et au fond, le temple Kalasasaya

ti0.jpg

Statues incrustées sur l’un des murs du temple Sumisubterraneo

ti2.jpg

Entrée du temple Kalasasaya et monolithe  Ponce…

ti4.jpg

Ce monolithe primordial, recevait des offrandes pour le dieu solaire et était frappé par le soleil, le 21 juin, jour de l’équinoxe.

Enfin, le monument de la journée qui nous a le plus marqué, c’est notre guide. En début de journée, il nous faisait peur dans le bus car dès qu’il se mettait à parler en anglais, son visage se transformait littéralement : ses lèvre se retroussaient, ses sourcils se fronçaient, ses yeux s’agrandissaient et son timbre de voix ne faisait pas rire les campeurs… Vraiment spécial, unique même.

guide.jpg

 Voilà la bête…

Parlant uniquement l’anglais, il fût si heureux de voir que nous comprenions l’espagnol, que nous sommes devenus ses « amigos frances » et qu’il nous faisaient son speech en premier en espagnol avec plein de détails et anecdotes supplémentaires. Du coup, on n’avait même plus peur…lol

 Allez, la visite est terminée, tout le monde descend…

Publié dans : - 1/ LE VOYAGE EN AMERIQUE LATINE | le 25 février, 2007 |Pas de Commentaires »

Lac Titicaca : Episode I…

Lundi 28 Mai 2007 – Copacabana / Isla Del Sol – 18ºC – 3 812m

Après 3hoo de bus (une babiole quoi! ), le célèbre et mythique Lac Titicaca nous tend les bras. Reconnu comme le lac navigable le plus haut du monde (3 812m), il occupe une superficie de 8 340 m2, pour une profondeur maximum de 281m. Situé au centre de l’Altiplano, il est partagé entre la Bolivie et le Pérou…

Bon, allez… Asseyez vous les enfants, papa va vous raconter la merveilleuse histoire de la création de ce fabuleux lac. Ouvrez grandes vos oreilles…

« Dans des temps reculés, les hommes vivaient heureux dans une vallée fertile. Rien ne leur était interdit sauf de monter dans la montagne. Le Diable, qui s’ennuyait en voyant toute cette sérénité, décida pour s’amuser de les inciter à aller dans cette montagne chercher le feu sacré, leur disant que sinon le malheur s’abattrait sur eux. Mais les dieux de la montagne appelés « Apus » les surprirent et firent sortir des cavernes des pumas qui tuèrent toute la population. « Inti », le dieu du Soleil qu’ils vénéraient, pleura sans discontinuer pendant 40 jours et 40 nuits devant une telle catastrophe, innondant de ce fait la vallée et ainsi fut créé le lac « Titicaca ». Seul un couple ayant réussi à s’échapper en barque, survécu. Ils racontèrent que,depuis leur embarcation, ils avaient vu les pumas, qui s’étaient transformés en pierre. C’est pour cela que dès lors le lac s’appelle « el lago de los pumas de piedra », le lac aux pumas de pierre. »

L’histoire se termine ainsi mais ne soyez pas triste car comme vous avez été bien sage, papa va vous en conter une autre… Mais après, vous vous brossez les dents et au lit ! D’accord ?

Sur ce lac Titicaca, il y a 41 îles dont deux inspirèrent la légende. Ainsi le peuple Andin raconte qu’en des temps très anciens, un déluge s’abattit sur le lac, provoquant une obscurité totale. Paniqué, le Soleil et la Lune se cachèrent sur deux îles dans des cavités rocheuses. Lorsqu’enfin le déluge cessa, le Soleil et la Lune sortirent de leur cachette respective et s’élevèrent triomphalement dans les cieux. Pour « preuve », il en resterait aujourd’hui encore des traces gravées sur les pierres !!!

Fraîchement arrivé à Copacabana (où nous ne ferons que transiter)…

 busboat.jpg

Par des moyens parfois étranges !!!

… et intrigués par toutes ces légendes, nous projetons alors d’aller visiter la Isla del Sol (Ile du Soleil) en bateau…

titanic.jpg

Bon pour celui là on va éviter, on ne le sent pas…

cote2.jpg

Voilà, un de ces bateaux fera certainement mieux l’affaire…

Arrivés sur l’île, une jolie et longue grimpette nous attend pour trouver un hôtel…

marcheman.jpg

Mais franchement, cela en valait bien la peine car pour 2 Euros, nous avons trouvé une petite auberge

toute tranquille, avec une vue imprenable…

chambre.jpg

Photo prise du lit… Le soleil se lève juste en face !!! Avec comme avant-plan le lac Titicaca et au deuxième la Cordillière des Andes… Franchement, il y a pire !!!

Nous voilà donc installé comme des princes et motivés à aller découvrir l’île du Nord au Sud. On prend notre baton de pellerin et le trek commence…

p1020542redimensionar.jpg

Une vue de la « Isla del Sol » (Cf  conte ci-dessus)…

islaluna.jpg

Au large, la « Isla de la Luna (Re-cf conte ci-dessus)…

71.jpg

site2.jpg

Chemin de la « crête » qui parcoure l’île du Nord au Sud…

site.jpg

ruine.jpg

Ruines d’un temple qui honorent le soleil au nord de l’île…

quinoa.jpg

Champs de Quinoa… céréale très cultivée ici. C’est l’équivalent du riz pour les asiatiques…

Etant dans un endroit aussi mystique, nous avions réellement envie de projeter « Amélie ». Aussi, nous nous sommes mis en quête de l’école de l’île, où nous avons été reçu par le directeur tôt le matin. Après lui avoir expliqué notre projet, il nous a demandé de revenir avec tout notre matériel à 16h00 pour effectuer notre projection, que tout serait prêt de son côté… « Listo ! » comme il disait…

En fait on va vous expliquer notre mésaventure en image… ce sera sans doute moins vulgaire :

 ecole.jpg

Il était une fois 2 jeunes garçons plein d’avenir, motivés pour diffuser « Amélie », qui arrivèrent à l’école primaire…

 agneau.jpg

… doux comme des agneaux. Ils rencontrèrent le directeur qui leur promis une diffusion à 16h00…

porc.jpg

… mais malheureusement pour les enfants, ce gros porc…

meumeu.jpg

… nous a fait une sacrée vacherie !!! En effet, ne s’étant occupé de rien, il a tout simplement annulé la diffusion sans autre forme de procès… Autant frustrés pour les enfants que pour nous-même et énervés contre le directeur, nous sommes alors partis…

biere.jpg

… essayer de nous détendre un petit peu devant le coucher de soleil.

C’est ainsi que nous quittons la Bolivie, un peu déçu de partir sur cette fausse note mais une fois encore le coeur léger et l’esprit apaisé grâce à l’énergie qui se dégage de ce lieu…

Publié dans : - Dédicaces | le 25 février, 2007 |Pas de Commentaires »

Lac Titicaca : épisode II

Jeudi 31 mai 2007 – Puno / Iles d’Uros / Ile Taquile – 22ºC –  3800m

« Bienvenidos al Perú »… Hé, hé, nous voici dans la dernière ligne droite de notre périple. Ben oui, le temps passe vite et alors que les chutes d’Iguazu nous reviennent en tête et que nous avons l’impression d’être parti hier, nous nous rendons subitement à l’évidence… Nos jours sont comptés !! Amen. lol

Alors, une réunion d’urgence se met en place… A l’ordre du jour : comment faire pour ne pas déprimer ??  La réponse semble évidente : « En profiter à fond les ballons bien sûr !!! ». L’honneur est sauf et nous voici plus détendu. Nous venons de répondre à une question cruciale  lol. 

Allez, direction Puno, la ville de laquelle il nous faut partir pour visiter les îles d’Uros et de Taquile. Pour la petite histoire, Puno serait le berceau de la civilisation Inca. Le premier inca, Marco Capac, serait sorti des eaux du lac Titicaca sur les ordres du Dieu Soleil pour fonder l’empire Inca (oui, oui, bien sûr, pourquoi pas… lol).

Une légende locale autochtone prétend que les premiers habitants de la région avaient 6 doigts et s’appelaient les Uros. ils peuplaient anciennement les îles flottantes du même nom  mais malheureusement, ils ont aujourd’hui complètement disparu depuis les années 50, abandonnant leurs terres de roseaux aux indiens Aymaras de Puno.

[ Nous ne nous attarderons pas sur la ville de Puno qui ne présente rien d’extraordinaire en soi, si ce n’est les pousse-pousses motorisés qui nous ont bien fait délireeeeer.

2.jpg

C’est une belle bâche Batman ça madame…]

Le rendez-vous est pris pour le lendemain. Une journée complète d’excursion entre les îles d’Uros et de Taquile. Après 6 kilomètres de bateau sur le lac…

 img4448redimensionar.jpg

 l’archipel d’Uros se présente à nos yeux… (et à vous aussi du coup…)

4.jpg

Tout est fabriqué à base de « Totora », une sorte de roseau…

5.jpg

Toute cette « grosse masse » flotte !!!

img4485redimensionar.jpg

6.jpg

dscf1061redimensionar.jpg

le choc des cultures…

7.jpg

Sans doute un hommage au Dieu Soleil…

Nous ne resterons dans ce jolie coin irréel et hors du temps que quelques heures car nous devons nous rendre ensuite sur l’île de taquile (quel vie de fou je vous jure, un planning serré comme ça, c’est du jamais vu !!! lol)

2h30 de bateau plus tard, nous débarquons sur l’île ou apparement (et nous avons de la chance), une fête religieuse bat son plein pendant 3 jours. Le Pisco (alcool local à base de raisin) coule à flot alors qu’il n’est que 11h00 du matin et certains sont déja titubant (on avaient honte pour eux…). Les femmes ne sont pas en reste et je peux vous dire que leur descente laisse pantois… C’est le genre de femme à vous coucher facilement, même pour un breton bien entraîné lol. D’ailleurs, 15 jours avant la fête, des traces blanches sont peintes sur les murs pour que les gens puissent retrouver le chemin de leur maison la nuit, c’est vous dire…lol.

 10.jpg

Et en avant les drapeaux du Pérou…

12.jpg

le bonnet entièrement rouge montre que l’homme est marié… Désolé mesdames. En arrière plan, le bonnet rouge et blanc atteste du célibat …

111.jpg

Certain sont plus « énervé » que d’autres… Vive le pisco…

 Les rires et les chants fusent de toute parts, les drapeaux se hissent sur la place et nous offre un moment privilégié pour faire une séance portrait phénoménale. 

Que lindos… Que hermosos son estos niños … A vous de trouver l’intrus !!

17.jpg

18.jpg

16.jpg

dscf0992redimensionar.jpg

15.jpg

14.jpg

13.jpg

8.jpg

9.jpg

Ça donne presque envie d’en faire, non ???

C’est donc gaiement que nous quitterons nos alcooliques… pardon acolytes pour un repas 100 % bio (préparé avec les produits de l’île). Mais avant de partir, et alors que nous allions rentrer dans le bateau, le lac nous appelle silencieusement de ses reflets bleutés pour que nous venions le rencontrer plus intimement (ouh, c’est chaud ici ce soir lol). Nous nous rendons compte qu’après le bateau et notre retour à Puno, nous n’aurons plus l’occasion de nous baigner. Et vous croyez encore que deux Bretons peuvent résister à l’appel de ce  lac mystique??!! Evidement le problème, ce n’est pas que nous n’avons pas de maillot , c’est surtout que nous n’avons pas de serviette pour nous sécher ensuite. Alors nous demandons gentiment à notre guide (merci señora) si elle aurait par hasard dans une de ses poches une serviette pour nous. La réponse est non, seulement deux torchons.   C’est plus qu’il n’en faut pour nous décider. En deux minutes, nous voila en boxer (ben oui, le caleçon c’est démodé…) entrant dans une eau à 9 degrés sous les regards amusés des autres touristes frileux… La baignade sera rapide et traumatisante pour nos attributs viriles (lol) mais quel bonheur de se baigner.  Le seul point noir du tableau sera les deux torchons que nous avons rendus dans un état déplorable au grand bonheur de notre guide… Le retour se fera sans encombre et déja l’energie ancestrale des  pierres du Machu Picchu  fredonnent leur mélopés, nous attirant irrésistiblement vers elles….

Publié dans : - 1/ LE VOYAGE EN AMERIQUE LATINE | le 25 février, 2007 |Pas de Commentaires »

Autour de lac Titicaca, entre la Bolivie et le Pérou il n’y a qu’un pas…

Jeudi 31 Mai 2007 – Lac Titicaca – 22ºC – 3 800m

Après un mois tout rond en Bolivie, en longeant les rives du lac Titicaca pour nous rendre à Puno, la frontière Péruvienne se dessine déjà à l’horizon !!! Et oui, le lac Titicaca est partagé en deux par ces pays…

C’est quasiment sans s’en rendre compte que nous passons d’un pays à l’autre… Il y avait bien quelques indices…

11.jpg

… mais les deux peuples se ressemblent très fortement à la frontière !!!

Dans le bus, nous faisons un flash-black et disons au revoir à la Bolivie. Nous reviennent en mémoire toutes les images magnifiques du Sud Lipez et du Salar d’Uyuni ; de la semaine où Yann est resté coincé au lit à Potósi ; de notre projection d’Amélie à Sucre et de la déception à l’ île du Soleil ; de l’immensité de La Paz ; du biking sur la route de la Mort et du sentiment de plénitude qui se dégage aux abords du lac Titicaca…

 Nous retiendrons aussi que la Bolivie nous a offert un beau pouvoir d’achat et qu’il est difficile de gagner la confiance de ses habitants. C’est un pays très montagneux… Nous sommes restés à 3 500m d’altitude en moyenne ! Il ne nous reste plus qu’à y retourner pour y visiter l’est du pays avec la forêt amazonienne. Mais en tant qu’anciens guyanais que nous sommes, nous connaissons déjà ce type de merveille et une épidemie de dengue nous a fait éviter toute cette partie… (Cf Animaux et paysages de Guyane)

Bref, une belle vague de nostalgie nous submerge mais ne nous laissons pas abattre : le Pérou nous tend les bras ! Y-a pire tout de même, non?

Publié dans : - 1/ LE VOYAGE EN AMERIQUE LATINE | le 25 février, 2007 |Pas de Commentaires »

Cuzco : Sans doute la plus belle ville de notre voyage…

Samedi 02 juin 2007 – Cuzco – 12ºC – 3400 m.

 115.jpg

La route se poursuit et nous posons nos valises au « nombril du monde » (rien que ça) !!! Cette jolie apellation est le nom Quechua (langue Inca) de Cuzco. D’emblée, nous sommes impressionnés par la beauté qui se dégage de cette ville avec une architecture sobre et harmonieuse… C’est un vrai plaisir d’y flâner et de nous reposer un peu afin d’organiser notre expédition au mythique Machu Picchu.   

33.jpg

La place d’Armes en semaine…

21.jpg

Durant la fête sainte…

24.jpg

By night…

 41.jpg

Vu de l’hôtel…

Cette petite pause nous permettra de retrouver nos amis de Guyane (Mathéo et Vivi) et leurs 3 compères (photos de la troupe dans l’article sur le Machu), de connaîtres les coins branchés et de participer à une fête sainte du moment (ben oui, il y en a tout le temps des fêtes saintes au Pérou).

Lors de ladite préparation pour atteindre le Machu Picchu, nous nous sommes rendu compte que si t’es pas étudiant, tu paies le prix fort (du simple au double). C’est là que s’adaptant à la situation, nous avons repris les études et Yannou est devenu étudiant en dernière année de médecine gynécologique (par ici les filles lol) et que Dricdric s’est vu devenir un étudiant en sixième année de psychologie clinique (papier à l’appui s’il vous plaît messieurs dames mais chuuuuut….).

C’est donc avec une bonne économie de Soles dans nos poches trouées que nous partons à la découverte du Machu Picchu en passant par la Vallée Sacrée des Incas… 

 

Publié dans : - 1/ LE VOYAGE EN AMERIQUE LATINE | le 25 février, 2007 |Pas de Commentaires »

La Vallée Sacrée : un avant-goût du Machu Picchu…

Mardi 05 juin 2007 – Vallée Sacrée – 15ºC – 2500m

Cher Journal,

Aujourd’hui je me suis levé de bonne heure, à 7 heures. J’ai fait de beaux rêves mais je te les raconterai plus tard. Après un bon petit déjeuner et m’être brosser les dents, je suis parti prendre le car pour aller voir des ruines. T’ai-je déjà dit, cher journal, que j’adoooorais les cailloux… surtout les gros ?!!.

Hop là, me voilà dans le bus tout petit mini rikiki mais c’est pas grave car je suis de bonne humeur aujourd’hui. La guide nous énonce le programme :

En entrée, Tambomachay et ses ruines…

 22.jpg

31.jpg

En plat de résistance Pisac et ses délicieuses ruines…

 42.jpg

Pisac et toute la Vallée Sacrée des Incas…

52.jpg

Une ancienne cité politique…

61.jpg

72.jpg

Un caillou perdu, tout seul ou qui s’est fait la malle …!! 

81.jpg

ooooh , le temple du soleil…

91.jpg

Et en dessert. Ollantaytambo et ses rui…enfin ses cailloux quoi !!!! lol

112.jpg

121.jpg

101.jpg

Cherchez Charlie, un visage a été gravé sur la paroi…

Et pour accompagner tout ça, un verre d’eau de la fontaine de jouvence s’il vous plaît… Oui, oui, celle censée nous donner la jeunesse éternelle… Tu te rend compte, cher journal, nous n’allons plus vieillir…

44.jpg

Fontaine sacrée des Incas…

PFIOUUUU, quelle journée cher journal, je me demande vraiment comment tous ces Incas ont fait pour construire tout ça et déplacer des pierres si grosses à des altitudes impressionnantes. Nous devons maintenant prendre le train pour aller à  Aguas Calientes car on m’a dit que c’est de cette ville qu’il fallait partir pour escalader le Machu Picchu… J’ai hâte d’y être cher journal car on m’en a tellement parler…. Et si je peux t’écrire un secret… Enfin je ne sais pas si je peux te le dire…. J’espère que tu ne le répèteras pas aux autres mais   Bla les Cités d’or blabla Esteban blabla conneries

(ndlr : C’est un secret, vous n’saurez rien bande de curieux… Non mais vous croyez quoi ?!!)

Publié dans : - 1/ LE VOYAGE EN AMERIQUE LATINE | le 25 février, 2007 |Pas de Commentaires »

Machu Picchu : une des sept merveilles du monde…

Mercredi 06 juin 2007 – Machu Picchu – 18ºC – 2350 m

Arrivés à Aguas Calientes le mardi soir à 22h par le train, c’est la tête dans le …noir que nous nous levons à 02h du mat’ pour attaquer l’ascension du Machu Picchu (vieille montagne en Queshua). Nous rejoignons les compères à un autre hôtel. Ils sont tous pâle, soi-disant dû à une truite mal digérée… Nous les soupçonnons plutôt d’avoir abusé du Pisco la veille… Mais bon !!! Quoi qu’il en soit, il est 3h30 du matin et nous commençons notre grimpette de centaines de marches dans le noir avec notre frontale ( ben oui, vous croyez qu’il fait jour à c’te heure là ?). En passant, une question aux archéologues que nous nous sommes tous posés :   

- Comment se fait-il que les Péruviens qui sont si petits (j’imagine que les Incas ne devaient pas être bien grand non plus !!) ont construit un escalier avec des marches de 2m de haut ???? J’vous jure, on les a maudit !!!

Autant on pensait être préparé avec tous les treks d’avant, autant on en a bien chié quand même lol !!! On aurait pû le faire en bus pour 12 $ mais…  il n’y avait pas de tarif étudiant lol !!!

C’est à 4h45 que la dernière marche est gravi. Nous sommes tout transpirant mais heureux d’être arrivé les premiers sur le site ! Le seul hic… c’est que le guide a oublié de nous dire qu’ils ouvraient les portes qu’à 6h du matin.. GRRRR 

Les portes s’ouvrent enfin et nous entrons dans le Sacro-Saint des vestiges Incas… Franchement la grimpette valait le détour et rien que pour vous, sans transition et sans commentaire, on vous présente un lever du soleil au Machu Picchu… De rien !!

73.jpg

 122.jpg

23.jpg

82.jpg

131.jpg

32.jpg

92.jpg

114.jpg

43.jpg

Voilà, il fait bien jour, le soleil est passé par dessus les montagnes et illumine le lieu de tous ses feux. 

141.jpg

102.jpg

Le site est vraiment  » perché » sur une montagne abrupte, caché par des vallées encaissées le protégeant…

63.jpg

Une vue du site prise de la plus haute montagne de la photo du dessus…

151.jpg

Nous terminerons en beauté (si je puis dire) avec les photos de la troupe qui nous accompagnait et dont on arrive plus à se débarasser lol.

113.jpg

Mat et Vivi dont on vous a déjà parlé maintes fois…

p103014.jpg

Anne So’ et Doudou… Bon, vu qu’on ne voit pas très bien Doudou ( celui qui avait pris un carton jaune à La Paz .cf La Paz) sur cette photo, on vous en montre une autre…

161.jpg

Doudou de face… arborant son plus beau sourire ;-) … Désolé mec  lol

Publié dans : - 1/ LE VOYAGE EN AMERIQUE LATINE | le 25 février, 2007 |Pas de Commentaires »

Canyon de Colca, nous voilà !!!

Samedi 09 juin 2007 – Arequipa – 20ºC- 2380m

Parti de Cuzco en ayant laissé Doudou et Ann-So’ rejoindre l’Argentine, c’est le coeur lourd de soulagement lol que nous rejoignons Arequipa « la blanche » dans le sud Péruvien (putaing..!! ). Son surnom lui vient du fait que ses maisons sont construites en pierre volcanique blanche… Aaaaah ouais d’accord, j’comprend mieux maintenant !!!

1placearequipa.jpg

2eglisenuit.jpg

Là bas, il y a trois choses à faire : soit dormir a l’hôtel pendant une semaine pour récupérer (non Dric, fais pas le fainéant !!!), soit se faire la grimpette du Misti et ses neiges éternelles, soit partir dans le canyon de Colca pour un petit trek de 3 jours…

3misti.jpg

Le volcan Misti (5822m) mais on nous aurait menti ??? La neige n’est pas éternelle…

Nous avons finalement opté pour la troisième solution (ben ouais Yannou, avec un peu de chance on pourra quand même faire la sieste !!!). Et c’est parti pour 3 jours de marche non stop, sous les affres du soleil, sans eau, sans chaussure, sans pantalon… Enfin, la vie tranquille d’un baroudeur breton quoi !!!

La première journée, on a vite remis nos chaussures car les cailloux sont impitoyables lol : L’objectif est de rejoindre le premier refuge, situé 1200 m plus bas…

 4trekj1.jpg

5cheval.jpg

64.jpg

8vallee.jpg

On va dormir dans le coin vert, au centre de de la photo… 

9anes.jpg

10vallee2.jpg

Nous arrivons vers 17h à notre campement. Nous apprenons qu’il n’y a pas d’électricité et pour l’eau chaude, vous imaginez bien qu’on peut se lever de bonne heure pour en trouver !!! Nous passerons une soirée bien sympathique en compagnie de nos hôtes que nous arriverons d’ailleurs à bien faire rire ( preuve que notre espagnol s’améliore de jour en jour). 

Le deuxième jour commence dans la bonne humeur et nous voilà reparti avec la petite équipe…

11groupe.jpg

Ici, notre guide, impressionnée par le French kiss, n’en mène pas large…lol

12eslizabeth.jpg

Spéciale dédicace à Elisabeth qui malgré son petit gabarit est une fieffé…marcheuse lol. 

13homer.jpg

Nous avons le plaisir et l’honneur de vous présenter Homer, notre compagnon de route Israëlien. On a bien fait de ne pas désespérer (cf carton rouge de La Paz) car ce fut vraiment une belle rencontre. Il nous a réconcilié avec tout un peuple   lol. 

Mais bon, pas trop de sentimentalisme et reprenons la route…

14nature.jpg

16falaise.jpg

15anes2.jpg

Petite pause syndicale car le soleil commence à taper un poil plus fort… On s’arrête chez Yvonne qui nous fait goûter les délicieuses Tunas (fruit du cactus)…

 femme1.jpg

Yvonne en pleine couture…

18tuno.jpg

Les Tunas, c’est franchement un régal !!

On reprend la route, le ventre plein pour trouver notre deuxième campement « L’Oasis ».

19cascade.jpg

Ah, cette verdure nous montre qu’on arrive bientôt…

Mais avant le réconfort, notre guide nous montre ironiquement le programme prévu pour la nuit du lendemain… 

20pente.jpg

… Une jolie grimpette de 1200 m ! A faire en 3 heures pour être sûr d’attraper le bus !! Ouh toi tu mets la pression !!

 Mais avant cela, repos obligatoire !! Nous sommes accueillis par des p’tits bouts dans ce lieux paradisiaque où la vie est… comment dire….Tranquille.

22gamins2.jpg

Tic et Tac, les meilleurs amis du monde… nous amène à nos chambrettes en bambous…

23huttes.jpg

Bon les filles, pour le golo-golo, on est dans la case  de droite…lol

24hutte.jpg

Originale et sympa pour laisser passer la brise… on dira moins ça une fois la nuit tombée…

25paraiso.jpg

Piscine construite entre deux morceaux de montagne…Ils sont fort ces Péruviens !! Eau à 16 ºC… Parfait pour la tonicité du corps…

Bon c’est pas le tout mais on va aller se coucher car la nuit va être courte. En effet,  Elisabeth nous réveille à 2h du matin, le temps pour nous de croquer une banane et de boire un café serré avant d’attaquer la montée de la muerte. lol

On nous avait dit que ce ne serait pas simple et effectivement, ce n’était pas simple !!! Mais vu le nombre de groupe qu’on a dépassé lors de l’ascension, on en conclu qu’on s’en est bien sorti (record du tour en 2h15 mn ). 

Du coup, avec ce chronomètre maaaagnifique, on a pu attraper le premier bus pour partir voir les condors au mirador de la croix du Sud.

25femmecondor.jpg

Ici Birgit, jouant de tout ses atouts pour nous refiler sa came…

26condor.jpg

Like a condor in the wind… Plus de 10 kg pour une envergure d’environ trois mètres… Bô piaf !!

27condorsoleil.jpg

El condor pasa… facile celle là..

yann.jpg

Et pour finir… Oh, un gros con dort…

Publié dans : - 1/ LE VOYAGE EN AMERIQUE LATINE | le 25 février, 2007 |Pas de Commentaires »
123456

MAROC TOURISME |
Tournesol 2007 |
para mis amigos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ames en vol
| La douce vallée
| australie * australia